EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

May 152019
 

Organization: World Organisation for Animal Health
Country: France
Closing date: 26 May 2019

CONTEXTE

1.1 BACKGROUND
L’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) est l’organisation intergouvernementale chargée d’améliorer la santé animale dans le monde. Les normes qu’elle élabore pour le commerce des animaux vivants et des produits d’origine animale sont reconnues par l’Organisation mondiale du commerce comme règles sanitaires internationales de référence (http://www.oie.int/fr/).
L’OIE, alors connu sous le nom d’Office international des épizooties, a été créé le 25 janvier 1924. Son siège social est basé à Paris. Elle compte 182 pays membres et est présente sur tous les continents par l’intermédiaire de 12 représentations ou bureaux régionaux.

1.2 FINALITE
L’épidémie de la maladie d’Ebola en Afrique de l’Ouest a mis en évidence les risques liés à des mécanismes inadéquats de détection, de prévention et de réponse et l’importance de renforcer les systèmes de santé publique et animale à l’interface homme-animal pour réduire la vulnérabilité des sociétés face aux menaces des maladies infectieuses.
En décembre 2016, l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) a reçu une subvention de l’Union européenne pour mettre en oeuvre un projet de 5 ans sur le renforcement des capacités et la surveillance de la maladie à virus Ebola (EVD). Pour mettre en oeuvre ce projet, l’OIE s’est associée au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), à l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et à l’Institut Pasteur et son réseau international (IPIN).
Le projet vise à renforcer les systèmes nationaux et régionaux de détection précoce dans la faune sauvage en Afrique de l’Ouest et du Centre (Côte d’Ivoire, Cameroun, Gabon, Guinée, Libéria, République centrafricaine, République Démocratique du Congo, République du Congo, Sénégal et Sierra Leone) en s’appuyant sur l’approche ” Une seule santé ” multisectorielle pour mieux détecter, différencier et prévenir les futures épidémies du virus Ebola ou d’autres agents pathogènes zoonotiques émergents (principalement des fièvres hémorragiques, Crimée-Congo, Lassa, Marburg et vallée du Rift). Trois types d’activités différentes seront mis en place: (1) Renforcement des capacités institutionnelles et de l’initiative “Une seule santé” par l’enseignement et la formation, (2) Sensibilisation des communautés aux risques associés zoonoses (3) Renforcement des protocoles de surveillance des zoonoses par des enquêtes sur le terrain et de meilleurs tests de diagnostic. Dans le cadre de ce projet et pour contribuer aux objectifs 1 et 3 du projet, un atelier à l’intention des agents des Services vétérinaires et de la faune sauvage est organisé pour élaborer un protocole national intégré de la surveillance des fièvres hémorragiques chez les animaux sauvages.

Les objectifs de cet atelier sont :

  • Une ébauche de protocole national de surveillance de la fièvre hémorragique, incluant la maladie d’Ebola chez les animaux sauvages, est rédigé par chaque pays.
  • L’inclusion de différents mécanismes de collaboration transversale dans la surveillance intégrée de la faune sauvage des fièvres hémorragiques est comprise et intégrée dans le protocole de surveillance.

Les résultats escomptés sont les suivants :

  • Un inventaire (défis, opportunités) des réseaux nationaux et régionaux de surveillance de la faune est établi ;
  • Les pratiques exemplaires et les leçons apprises au sujet des protocoles de surveillance de la faune sont recueillies et partagées ;
  • L’identification et le rôle des différents acteurs impliqués dans le succès d’un tel réseau de surveillance épidémiologique de la faune sauvage sont effectués ;
  • Les solutions existantes, y compris les partenariats potentiels pour mettre en oeuvre ou réactiver un réseau de surveillance de la faune, sont identifiées et partagées ;
  • Un réseau national et sous-régional de points focaux nationaux impliqués dans la surveillance des maladies de la faune sauvage est lancé ;
  • Une feuille de route comprenant les prochaines étapes pour finaliser les protocoles de surveillance dans la faune sauvage et le cadre de suivi est élaborée.

Deux ateliers seront organisés, l’un en Afrique centrale et l’autre en Afrique de l’Ouest. L’auditoire sera composé de membres du personnel des Services vétérinaires nationaux des 10 pays ciblés, de membres du personnel des Services de la faune sauvage et de représentants du secteur de la santé humaine, tous impliqués dans les systèmes de surveillance dans leurs pays respectifs. Tous les documents ainsi que les activités (ateliers et réunions) seront livrés et réalisés en français. Un troisième atelier pourrait être organisé en anglais en Afrique de l’Ouest. Plus d’informations sur le projet : http://www.rr-africa.oie.int/projects/EBOSURSY/en_index.html

TACHES ET RESPONSABILITES

2.1 OBJECTIFS DE L’AFFECTATION ET PORTÉE DU TRAVAIL

Le consultant sera engagé pour diriger l’atelier avec l’appui de l’équipe technique responsable du contenu de l’atelier et sera l’animateur principal pour cet atelier.
En collaboration avec les membres de l’équipe du projet, le consultant dirigera la conception de l’atelier. Cela comprend, sans s’y limiter, l’examen de la note conceptuelle, la rédaction de l’ordre du jour et la conception de séances interactives pour compléter la présentation du contenu technique afin d’amener les participants aux résultats de l’atelier tels que décrits ci-dessus ; la recommandation d’ajustements à l’ordre du jour pour permettre un apprentissage interactif ; la collaboration avec des experts techniques pour déterminer les ressources nécessaires à l’élaboration du contenu technique ; incluant exercices, Questions et Réponses et l’évaluation des connaissances acquises par les participants grâce aux formulaires d’évaluation conçus avec l’équipe du projet.

QUALIFICATIONS ET EXPERIENCE

Qualifications

  • Baccalauréat ou l’équivalent
  • 5 à 8 ans d’expérience professionnelle, dont au moins 4 ans d’expérience dans la conception et l’animation d’ateliers destinés aux apprenants adultes.
  • Connaissances et expérience démontrées de l’apprentissage interactif et participatif et de l’évaluation des connaissances
  • Expérience démontrée de la prestation d’ateliers axés sur l’élaboration de résultats tangibles tels que des plans de travail.
  • Connaissances ou expérience dans des institutions nationales telles que les Services vétérinaires
  • Expérience en développement international
  • Connaissance de base du concept “One Health” et de la surveillance de la faune sauvage un atout
  • Compétences Techniques Excellentes aptitudes à l’animation, à la gestion d’activités, à la communication écrite et orale
  • Compétence avérée dans l’organisation des ressources, l’établissement des priorités, le travail indépendant avec un minimum de supervision, la capacité à respecter les échéances
  • Langue : Excellente maîtrise du français et de l’anglais à l’oral et à l’écrit
  • Capacité à recueillir des données, compiler et analyser de l’information et à préparer des rapports
  • Excellente maîtrise des logiciels informatiques MS Excel, Word et PowerPoint Compétences Interpersonnelles
  • Capacité manifeste d’être très organisé, indépendant et faisant preuve de diplomatie.
  • Capacité à collaborer avec un large éventail d’intervenants
  • Compétences de communication efficaces dans un contexte culturel international
    REGIME DE TRAVAIL

4.1 ORGANISATION DU TRAVAIL

Le Consultant travaillera sous la supervision du Chef de projet EBO-SURSY, en charge du suivi du plan de travail et de la validation des livrables, et en étroite collaboration avec le Coordinateur terrain du projet EBO-SURSY et leur partenaire, le Cirad.

Le consultant devra effectuer un travail de bureau (13 jours). Les jours de déplacement et les jours de travail connexes (8 jours) pourraient comprendre ce qui suit :

  • Paris, France (1 jour en juin 2019)
  • Brazzaville, République du Congo (4 jours en décembre 2019)
  • Dakar, Sénégal ou Abidjan, Côte d’Ivoire (4 jours en février 2020)
  • Sierra Leone ou Libéria si l’atelier supplémentaire est organisé
    4.1 HONORAIRES ET CALENDRIER DE PAIEMENT

Les honoraires de prestation seront définis selon l’expérience et les qualifications du consultant retenu, suivant un taux journalier entre 250€ et 450€, et le paiement sera échelonné de la façon suivante :
Vingt pour cent (20%) du prix total sera payé après la livraison du premier atelier ;
Le paiement du solde sera effectué après la livraison du deuxième atelier, après réception et validation par l’OIE du rapport de l’atelier sur les résultats.
Si un atelier supplémentaire en anglais est organisé, le prix sera celui discuté avec l’OIE.

4.2 STRUCTURE DE LA REPONSE

Veuillez fournir :

  • CV (3 pages maximum)
  • Note conceptuelle (2 pages maximum) sur l’approche proposée pour concevoir et animer l’atelier incluant :
  • Approche pour développer la conception de l’atelier
  • o Proposition pour la conception et l’animation de l’atelier
  • o Évaluation des résultats de l’atelier
  • o Calendrier révisé, s’il y a lieu, à l’intérieur du cadre global/du nombre de jours proposé

How to apply:

PROCEDURE DE REPONSE

L’OIE accorde une grande importance à un environnement de travail multiculturel et positif et recherche un équilibre de genre et de répartition géographique dans ses consultants internationaux.
L’OIE accepte les candidatures de tous les candidats qualifiés, quels que soient leur origine ethnique, leur genre, leurs opinions ou leurs convictions.
Si le poste vous intéresse, veuillez compléter votre candidature en ligne au plus tard le 26 mai 2019, à midi heure de Paris, en cliquant sur le lien ci-dessous.
Si vous avez des questions, veuillez contacter Sophie Muset à s.muset@oie.int

APPLY HERE : https://urlz.fr/9KVl

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
What's The Biggest Risk You've Ever Taken? Some roles require a high degree of tenacity and the ability to pick oneself up after getting knocked down. Providing examples of your willingness to take risks shows both your ability to fail and rebound, but also your ability to make risky or controversial moves that succeed.
Questions à poser
What constitutes success at this position and this firm or nonprofit? This question shows your interest in being successful there, and the answer will show you both how to get ahead and whether it is a good fit for you.